Mes pommes de terre sont malades

Parmi les idées populaires au milieu de la poire, la pomme de terre n’est pas laissée pour compte. J’ai tout entendu sur lui !

Donc, le jour où j’ai appris l’existence d’une station de recherche sur le vol d’un petit oiseau d’où j’ai grandi, j’ai décidé de rencontrer son entraîneur, M. Dubreuil ; celui qui avec son équipe sélectionne les pommes de terre que nous mangeons et mangeons demain…

Et pas seulement nous, la France étant le deuxième producteur mondial de semences derrière les Pays-Bas, et le plus grand exportateur de pommes de terre au monde.

Pommes de terre à nounou

.

En son honneur, Hervé Dubreuil est le créateur de vingt variétés dontManon,Florette,Laurette, Duchesse, Votre Altesse, laCoquine, laCheyenne,… En France, 4 éleveurs sonttravaillant à la création de la variété, y compris le GROCEP situé à 30 km au nord de Limoges. Les éleveurs créent des variétés qu’ils possèdent depuis 30 ans. Après cette période, ils tombent dans le domaine public comme Charlotte, Binje, Ratte… (1)

De cette réunion, je suis tombé d’en haut et mes croyances encore plus basses… 3 fois j’ai répété ma première question afin que sa réponse ne me convient pas !

Combien de variétés de pommes de terre y a-t-il en France ?
« En ce moment, environ 200 000… répond M. Dubreuil

C’ est beaucoup !  ! ! ! ! ! ! Et ici, combien en avez-vous ?
45 000

Wow ! Il s’est moqué de moi ?
Et combien de variétés y a-t-il dans le commerce ?
Environ 300, tous les fabricants combinés

Combien de variétés sont disponibles pour les jardiniers ?
Moins de 30

J’ avais toutes les raisons de le croire parce que, avec son équipe, ils sont les créateurs de la plupart des nouvelles variétés dans les étals des potagers.

Bien que ce centre de recherche ne soit pas orienté vers la culture biologique des pommes de terre, le travail de sélection est effectué avec une grande rigueur. Et il sent le travail à l’ancienne, c’est-à-dire une sélection qui prend en compte à la fois la sensibilité aux parasites et tout d’abord la moisissure, et l’aspect général, productif et le goût. Bref, une pomme de terre qui ressemble à un goût de pomme de terre et de condi. Pas comme la tomate Coeur de Beeuf ou toutes ces tomates remplies d’eau, farines et insipides, toutes appelées Coeur de Beeuf…

Le club a frappé !

Comment une plante de pomme de terre est-elle régénérée ?

Ma question semblait bien fondée. Dernièrement, un agriculteur m’a dit que l’ancienneont régénéré leurs semis en les cultivant en altitude. Et combien d’entre nous ont acheté de nouvelles plantes parce que nos plantes ont été dégénérées… Avec un petit sourire bienveillant, mon interlocuteur me répond :

Il est impossible de régénérer un plan de pommes de terre car il ne dégénèrepas.

Ah, Bugre est ma nuit… pensez-vous que les « nouvelles » plantes ont les mêmes qualités que les anciennes ?
– Exactement. Lors de leur achat, la seule différence est qu’ils sont garantis du point de vue de la santé.

C’ est ce que ça veut dire !
Ils sont exempts de virus. Différentes espèces de pucerons peuvent coloniser les tiges et les feuilles de pommes de terre et inoculer les plantes lorsqu’elles sont porteuses de virus. Et les plantes de cette plante seront donc porteurs du virus.

Comment puis-je faire ça ?
Il suffit de retirer toutes les plantesqui souffrent d’une maladie virale et ne jamais replanter un tubercule d’un pied malade.

Si les pieds sont sains, pourrions-nous en termes absolus replanter une récolte entière ?
Absolument.

Et la taille des plantes est-elle importante ?
Personne. La seule chose qui compte… ce sont les yeux.
Un œil = une tige. Et une tige = 2 à 4 pommes de terre
(2 )

Comment les variétés sont-elles conservées ?
Une variété ne peut être conservée que si elle est vivante !

Parce que les critères génétiques ne sont pas transmis par la graine (3). La seule façon de le stocker est de le replanter au printemps ou de le maintenir en vie dans un substrat sucré en laboratoire (4). Sinon, il meurt…

Tout le monde fera sa propre opinionsur les très anciennes variétés de pommes de terre sortant des tiroirs… Il y a des jours où vous dormez moins stupide : ce jour-là était mon cas ! Merci à Hervé Dubreuil et Philippe LATY, du Groupement du Centre des Producteurs de Pommes de terre (GROCEP).

I.E

.

Lorsque vos plantes ont de longues pousses blanches, ce sont des tiges qui se sont épuisées à la recherche de lumière… Pour être réservé à ceux qui aiment les cultures maigres.

(1) Les éleveurs créent des variétés, mais en fin de compte, ce sont les distributeurs qui décident si une variété fera bonne chance ou non. Si après 2 à 3 ans, il est coupé du marché, la variété est abolie. Et ils ne sont pas nécessairement les meilleurs qui nécessitent… Les éleveurs offrent, les distributeurs ont.
Et avec un certain regret, M. Dubreuil m’échappe d’avoir sélectionné d’excellentes variétés à la fois en goût et résistantes aux parasites tels quele fameux gémissements tardifs, mais qui ne sont jamais nés.

(2) Si le poids moyen du tubercule est multiplié par le nombre de tiges et de plantes, on obtient une estimation du rendement dans des conditions climatiques ‘normal’.

(3) Les fruits de pommes de terre contiennent chacune une centaine de graines, et chacune est une nouvelle variété…

(4) voir photos

Il n’y a pas d’alternative aux pesticides

Lire la suite sur lintercom.fr